des différents moments de cette vie riche et fertile, birdpaula recompose le puzzle sur give in to love avec une matière musicale sans cesse changeante mais toujours appropriée à l’expression de sa vérité et de son identité profonde - celle d’une artiste aux nombreuses ressources, éperdument éprise de liberté.. cette liberté devient le levier des chansons les plus entraînantes de l’album comme bird will fly, où elle retrouve l’effronterie d’une nancy sinatra grande époque. birdpaula se plait infiniment à jouer de ses références musicales comme sur sway train, au style très soul, ou picnic party, qui mélange joyeusement images kaléidoscopiques, rag-time et boogie woogie, comme si l'oeil du peintre, fidèle à certaines couleurs, venait à la rencontre de la musicienne attachée à certaines ambiances sonores. ainsi sensuality n’est-il pas étranger à l’admiration qu’elle porte à marvin gaye. tandis que diamonds to light ou where is my heart la situe plutôt du côté des interprètes féminines du début des années 70 comme carole king ou laura nyro pour la tonalité white soul. avec une évidence dans l’écriture, textes ciselés, mélodies fortes et renversements jazz, birdpaula donne ici toute la  cohérence de sa riche personnalité  et

confère à ce disque une fraîcheur et une modernité.

à propos

 birdpaula - paula moore - d'origine américaine 

   est un auteur-compositeur-intèrprête et     artiste multi-disiplinaire vivant à paris 

free-dom is a state of mind